120624_Lumix Lolo 006Malle en bois et metal

J'ai récupéré cette malle via ma belle-soeur, qui elle-même l'avait récupérée de son père (mon beau-père), qui avait eu des velléités de la retaper. Il s'était arrêté en cours de route, il y avait des bouts de cuirs collés, du tissu, du carton, et de la rouille à n'en plus finir. (J'ai oublié de prendre la malle en photo avant, c'est dommage, ça valait le détour...).

J'ai donc d'abord passé un temps infini à enlever tout ça tant bien que mal, en mixant la lessive St-Marc (pourtant pas très recommandée sur du bois...), le grattoir et le papier de verre. Ca m'a rappelé le temps déjà passé sur ma malle à tissus.

Quand tout fut enlevé, je passai d'abord du Rustol sur toutes les parties metalliques, afin de stopper la rouille. Et puis j'ai estimé que j'en avais bien assez fait, et je me suis contentée de légèrement lasurer de blanc l'extérieur.

Quant à l'intérieur, j'y ai collé du papier peint rose (que j'avais en stock). La mauvaise surprise fut de découvrir des traces de rouilles une fois le papier-peint sec: j'avais juste oublié de passer du Rustol sur les charnières intérieures... On peut apercevoir les dégats sur cette photo :

120624_Lumix Lolo 007

L'erreur que j'aie faite, c'est de, malgré tout, ranger mes nappes dans cette malle. Car je sais d'expérience qu'il est très difficile de se remettre à un ouvrage quand on le considère fini.

Or, en toute rigueur, il faudrait que je fasse un raccord papier-peint sur les parties atteintes de rouille. Affaire à suivre!